Le Napoli achève le Milan AC

le
0
Le Napoli achève le Milan AC
Le Napoli achève le Milan AC

Réduit à dix dès la première minute de jeu, le Milan a essuyé sa troisième défaite consécutive, face au Napoli (3-0). Les Rossoneri ont longtemps fait illusion avec de déposer les armes en l'espace de sept minutes en seconde période.


Naples - AC Milan
(3-0)

M. Hamšík (70'), G. Higuaín (74'), M. Gabbiadini (76') pour Naples


Si Silvio Berlusconi s'apprête à vendre 49 % des parts du Milan AC, pas sûr qu'un tel pourcentage de l'équipe lombarde puisse être conservée pour être compétitif à l'avenir. Effectivement, même une main amputée d'un ou deux doigts suffirait pour compter les joueurs rossoneri au niveau, cette saison. Diego López en fait en tout cas indéniablement partie. L'ancien portier du Real Madrid doit sûrement se demander ce qu'il fait là mais il remplit toujours sa tâche avec brio. Heureusement puisqu'il est, depuis un moment, le seul à empêcher le navire rossonero de sombrer plus profondément. Cette fois, c'est en détournant un penalty concédé dès la première minute de jeu par De Sciglio, exclu sur le coup. Un arrêt qui ne suffira toutefois pas à éviter une nouvelle défaite au Milan face à un Napoli trop supérieur, qui se replace à quatre points de la Lazio, troisième. Mais Diego López a, au moins, eu le mérite de retarder l'échéance et d'éviter une rouste encore plus sévère.
De Sciglio, carton rouge précoce
Dommage que l'option repeat ne soit pas disponible ailleurs que dans le monde virtuel. Oubliez le panache, Filippo Inzaghi se serait très certainement servi de cette option, comme un mauvais entraîneur à Football Manager, pour effacer un début de match cauchemardesque. Car à peine une quarantaine de secondes après le coup d'envoi, Hamšík, bien trouvé par Insigne, est fauché par De Sciglio en position de dernier défenseur. M. Mazzoleni n'hésite pas et applique la double peine : penalty et carton rouge pour le jeune Milanais qui rafle le record de l'expulsion la plus rapide de l'histoire de la Serie A. Diego López contient toutefois l'incendie en détournant la tentative d'Higuaín. Pas franchement flamboyants à onze, les Rossoneri devront donc disputer 90 minutes à dix avec Poli replacé au poste d'arrière droit. Les hommes d'Inzaghi s'en sortent d'ailleurs plutôt bien face à un Napoli complètement…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant