Le n°3 de la PJ de Limoges se suicide dans son bureau

le
1

BORDEAUX (Reuters) - Le n°3 de la police judiciaire de Limoges (Haute-Vienne) s'est suicidé dimanche matin avec son arme de service dans son bureau de l'hôtel de police, a-t-on appris lundi de sources policières.

Agé de 44 ans, ce père de quatre enfants de 8 à 15 ans aurait laissé une lettre dans le bureau où il s'est donné la mort et dont le contenu n'a pas été révélé.

Selon des sources policières, rien dans le comportement de ce commissaire, qui avait été auparavant en poste à Nantes et dans les Hauts-de-Seine, ne pouvait laisser prévoir un tel geste. Une enquête a été confiée à la Sûreté départementale.

Claude Canellas, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5842479 le lundi 18 nov 2013 à 15:01

    Normal on l'a muté à Limoges au lieu des hauts de seine.