Le mythe du salaire simplifié

le
0
Simplifier le bulletin de salaire est un casse-tête auquel se sont employés, sans succès, plusieurs gouvernements.

«Le bulletin de salaire est incompréhensible, aussi bien pour les ­employeurs que pour les salariés», observe Olivier de Pembroke, ­gérant de Tradifret, courtier en transport de marchandises (9 salariés et 2,3 millions de chiffre d'affaires). Son constat est partagé par tous les entrepreneurs. Tous dénoncent les heures passées à transmettre les informations exigées par les différentes administrations. «Mon assistante s'arrache les cheveux quand elle doit faire des déclarations mensuelles, trimestrielles ou annuelles» renchérit Jérôme Lefevre, PDG d'Infotrafic. D'autres soulignent le coût de l'établissement des paies. «Mon expert-comptable facture 20 euros par mois chaque bulletin de salaire», relate Alain Pascail, directeur général d'Azurpelios.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant