Le musée de la Grande Guerre, une machine à remonter le temps

le
0

VIDÉO - Ce musée de 7000 mètres carrés, installé à Meaux, est tout sauf classique. En partenariat avec le Pavillon de l'Arsenal, Le Figaro Immobilier vous fait découvrir cet immense bâtiment en porte-à-faux.

Situé entre une zone industrielle et une zone pavillonnaire de la ville de Meaux, le musée de la Grande Guerre - qui a ouvert ses portes en 2011 - en impose. Un long bâtiment d'une forme massive, symbolique de tout le poids de la guerre. Situé aux pieds du monument américain haut de 27 mètres, le musée s'étend sur une surface d'environ 7000 mètres carrés. «C'est un bâtiment mixte en métal et en béton, où tout est question de volume», explique Christophe Lab, l'architecte qui a conçu le musée. Le Figaro Immobilier, en partenariat avec le Pavillon de l'Arsenal, centre d'urbanisme et d'architecture de Paris et de la métropole parisienne, vous fait découvrir, comment les architectes ont pensé ce bâtiment.

Les formes et la disposition du musée font sans cesse référence à l'imaginaire de la guerre: le mouvement d'un champ de bataille tourmenté, terre soulevée... «Nous avons essayé de faire tout l'inverse d'un musée classique, il s'agissait de ne faire ni le musée Grévin, ni Disneyland», décrit Christophe Lab. «Dans ce musée, on prend une distance, qui permet de bien mesurer l'espace et de mettre en valeur la scénographie.»

Le musée agit comme une machine à remonter le temps, avec ses 3000 mètres carrés d'exposition permanente et 300 mètres carrés d'expositions temporaires. Avec côte à côte des milliers d'objets, véhicules et documents, émouvants ou extravagants. Bombes, chars, masques à gaz, canons de 75... mais aussi les objets du quotidien des soldats, briquets, lampes, rasoirs, lettres ou photographies. D'un coût de 28 millions d'euros, le musée compte également deux salles destinées à accueillir des ateliers pédagogiques, un auditorium de 115 places, un centre de documentation, un café et une librairie.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant