Le mur fiscal évité pour les laitiers

le
0

Commodesk - La multiplication par deux des prix du lait pour les consommateurs américains a été évitée avec la reconduction par les parlementaires de la loi sur l'Agriculture de 2008, dans la nuit du 1er janvier.

Cette solution négociée par la commission paritaire des deux chambres ne satisfait pas tous les intéressés au dossier. Pour la Fédération laitière, représentant les producteurs, l'adoption de ce Dairy Security Act est la conclusion sur un échec de 32 mois de préparation de nouveaux dispositifs de soutien.

Le nouveau paquet agricole ne comporte pas les aides attendues par les producteurs laitiers comme une prime sur l'énergie et un fond de sauvetage compensant les prix accrus du fourrage après la sécheresse de l'été dernier. Il poursuit en revanche le dispositif MILC, un prix plancher garanti pour les produits laitiers, avec une assurance volontaire pour les exploitants, soutenue par le ministère de l'Agriculture.

Le représentant du Kentucky qui a fait passer le compromis précise qu'il ne coûtera rien aux contribuables, alors que l'indemnisation des effets de la sécheresse serait revenue à plus d'un milliard de dollars.

Les producteurs de produits laitiers, fromages et crèmes glacées réunis dans l'International Dairy Foods Association approuvent le texte, qui va sécuriser leurs approvisionnements.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant