Le "mur budgétaire" inquiète toujours Wall Street

le
0
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Les indices Dow Jones et S&P-500 ont clôturé en baisse lundi après le long week-end de Thanksgiving, les inquiétudes concernant le budget américain et l'aide à la Grèce venant reprendre le dessus, mais le Nasdaq a toutefois bien tenu, terminant de son côté la séance dans le vert.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a cédé 0,33%, soit 42,31 points à 12.967,37 points. Le S&P-500, plus large, a perdu 2,86 points, soit 0,2%, à 1.406,29 points. Le Nasdaq Composite a gagné de son côté 9,93 points (0,33%) à 2.976,78 points.

Après avoir signé leur meilleure performance hebdomadaire en plus de cinq mois, les cours ont été pénalisés notamment par les inquiétudes concernant les négociations en cours aux Etats-Unis pour éviter le "mur budgétaire".

L'échec des négociations entraîneraient quelque 600 milliards de dollars d'augmentations d'impôts et de réductions des dépenses de l'Etat à partir de 2013, ce qui pourrait replonger l'économie américaine dans la récession. Dix journées d'âpres discussions au Congrès n'ont guère produit d'avancées sur le sujet.

Les négociations ont repris cette semaine entre des parlementaires soucieux de persuader la population et les marchés financiers de leur volonté de s'entendre d'ici la fin de l'année.

La crise de la dette en Europe, avec un accord attendu sur une nouvelle aide à la Grèce, inquiète par ailleurs toujours les investisseurs.

Les ministres des Finances de la zone euro et le FMI tentent toujours de débloquer une nouvelle tranche d'aide, un accord semblant toujours buter sur la question d'une éventuelle décote de la dette du pays.

Les valeurs de la distribution font preuve d'irrégularité après un démarrage en fanfare des ventes de fin d'année pendant le long week-end de Thanksgiving.

L'indice du secteur a cédé 0,22% sur la séance. Les distributeurs Wal-Mart et Macy's ont reculé de 0,41% et 4,48% respectivement.

A contre-courant de la tendance, l'action eBay a en revanche atteint un plus haut de près de huit ans, gagnant 4,87% à la clôture, portée par les ventes importantes réalisées lundi.

Amazon a également pris 1,55% après avoir annoncé des ventes en ligne atteignant pour la première fois un milliard de dollars pendant le "Black Friday".

Facebook a pris près de 8% après un relèvement de recommandation de Bernstein, passé de "performance en ligne" à "surperformance" sur le réseau social, et enfin Knight Capital Group a gagné plus de 13% après avoir annoncé qu'il s'estimait bien capitalisé.

Catherine Monin pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant