Le Moyen-Orient fait le pari de l'or

le
0
D'après Wikileaks, l'Iran, sous pression économique et politique, aurait massivement vendu ses dollars pour acheter de l'or ces dix dernières années. Plusieurs pays de la région ont suivi le mouvement.

Perte de confiance dans le billet vert ou choix purement politique? Difficile de trancher. D'après un document Wikileaks datant de juin 2006 et dévoilé par le Financial Times ce lundi, plusieurs pays du Moyen-Orient ont fait le choix de se débarrasser de leurs dollars pour les remplacer par de l'or. La Banque centrale iranienne en serait l'exemple le plus frappant. L'Iran serait devenu, au cours de la décennie écoulée, l'un des plus importants acheteurs de lingots d'or aux côtés de la Chine, de la Russie ou de l'Inde.

Largement vendeuse dans les années 80, la Banque centrale iranienne a changé de stratégie dès le début des années 90. Ses réserves sont alors passées de 135 tonnes en 1990 à 168,4 tonnes en 1996. Le mouvement se serait ensuite poursuivi pendant les années 2000 permettant aujourd'hui à l'Iran de posséder dans ses coffres plus de 300 tonnes d'or.

Attaque

L'information reste toutefois difficile à vérifier. Les gouvernements ne sont pas forcés de ren

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant