Le moral du consommateur progresse moins que prévu en Allemagne

le
0
LE MORAL DU CONSOMMATEUR PROGRESSE MOINS QUE PRÉVU EN ALLEMAGNE
LE MORAL DU CONSOMMATEUR PROGRESSE MOINS QUE PRÉVU EN ALLEMAGNE

BERLIN/FRANCFORT (Reuters) - Le sentiment du consommateur allemand s'est amélioré à l'approche du mois de mai, ce dernier anticipant une hausse des revenus mais l'incertitude grecque modère quelque peu sa volonté de dépenser.

L'indice GfK mesurant ce sentiment s'inscrit à 10,1 en mai contre 10,0 en avril, au plus haut depuis octobre 2001 mais en deçà du consensus Reuters qui le donnait à 10,2.

"Le climat de la consommation s'est amélioré mais pas aussi nettement que les mois précédents", observe Rolf Bürkl, chercheur de l'institut de Nuremberg.

L'institut observe que les anticipations de revenus sont au plus haut depuis la réunification de 1990. Pourtant le consommateur allemand est un peu moins optimiste pour l'avenir que le mois précédent même si les grands instituts de conjoncture et le gouvernement ont relevé leurs projections de croissance.

Ainsi, son appétence à consommer a fléchi pour la première fois en six mois, en raison des incertitudes entourant la Grèce, même si elle reste à un niveau élevé grâce à un chômage faible et à des taux d'intérêt qui n'ont jamais été aussi bas.

(Service économique)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant