Le moral des patrons français se dégrade

le
0
L'indice du climat des affaires en France s'est détérioré de 4 points en juillet par rapport au mois précédent, à 105 points selon l'Insee. Excepté dans le bâtiment, tous les secteurs sont touchés.

Les chefs d'entreprises de l'Hexagone n'ont pas le moral. Selon les chiffres publiés ce vendredi par l'Insee, l'indice du climat des affaires s'affiche en net repli ce mois-ci. A 105 points, il perd quatre points par rapport au mois de juin, même s'il demeure supérieur à sa moyenne de long terme. «Le climat conjoncturel se dégrade dans presque tous les secteurs», constate l'institut. Mis à part dans le bâtiment, les indicateurs de l'industrie, des services, du commerce de détail et de gros baissent de trois à cinq points. Seuls les patrons du bâtiment gardent pour l'heure confiance.

Pessimistes sans pour autant tirer la sonnette d'alarme, les industriels (dont l'indicateur de confiance passe de 110 à 105 points en juillet) estiment que leur activité passée a sensiblement ralenti. «Les stocks de produits finis sont considérés comme faibles», note l'Insee. Les carnets de commandes se dégarnissent, mais restent encore suffisant, poursuit l'institut. «Nous ne sommes gu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant