Le moral des ménages s'est un peu amélioré en juillet

le
3
Le moral des ménages s'est un peu amélioré en juillet
Le moral des ménages s'est un peu amélioré en juillet

Le moral des Français a connu une amélioration en juillet, gagnant trois points, selon les chiffres publiés vendredi par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). L'indicateur qui synthétise la confiance des ménages s'établit à 82 points. Il reste néanmoins inférieur à la moyenne, qui est de 100 points, sur la période janvier 1987 - décembre 2012.

Cette légère embellie résulte d'abord de l'opinion des ménages sur leur situation financière. Sur leur situation passée, l'indicateur est quasi stable. Mais concernant leur situation future, il progresse de 2 points. Les ménages sont ainsi plus nombreux qu'en juin à considérer opportun de faire des achats importants (+6 points).

Plutôt disposés à épargner, moins inquiets sur le chômage

Par ailleurs, sur le niveau de vie en France en général, l'opinion des ménages est là aussi en progression. Leur vision du niveau de vie passé dans le pays progresse (+2 points). Celle sur le niveau de vie futur s'améliore nettement (+6 points), après une dégradation continue depuis janvier. Mais que ce soit concernant leur situation personnelle ou leur perception de l'état de la France, malgré ces progrès, les ménages ont encore bien moins le moral qu'en moyenne sur les 25 dernières années.

Autre domaine où la situation s'améliore : l'épargne. Les chiffres sont, là, meilleurs que la moyenne sur le temps long. L'Insee note ainsi que l'opinion des Français sur leur capacité d'épargne est «en nette progression» (+ 5 points). Sur leur capacité d'épargne future, ils sont plus optimistes qu'en juin (+5 aussi). La proportion de ménages à considérer opportun d'épargner reste stable.

Les ménages sont enfin nettement moins nombreux qu'en juin à anticiper une augmentation du chômage avec une différence entre les pessimistes et les optimistes qui s'est réduite de 17 points. Mais on reste là encore sur des chiffres inférieurs à la moyenne ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lopez69 le vendredi 26 juil 2013 à 14:34

    Tous les benêts, mieux!

  • lopez69 le vendredi 26 juil 2013 à 14:34

    Normal avec une fin de crise de la zone € et une sortie de récession en France, tout les benêts sont prêts pour affronter un boom de la croissance, à commencer par le premier d'entre eux.

  • cyrilc1 le vendredi 26 juil 2013 à 12:18

    Comme toutes années en été pour les vacances. Ca c'est de l'info!!!