Le moral des ménages est resté stable en septembre

le
0
STABILITÉ DU MORAL DES MÉNAGES
STABILITÉ DU MORAL DES MÉNAGES

PARIS (Reuters) - La confiance des ménages est restée stable en septembre et leurs craintes sur le chômage ont légèrement reculé par rapport au mois précédent, selon les données publiées mercredi par l'Insee

Après une progression d'un point au mois d'août malgré l'attaque du 14-juillet à Nice, l'indicateur synthétisant cette confiance est resté stable à 97, se maintenant ainsi non loin du niveau de 98 relevé en mai, un plus haut depuis octobre 2007.

Le moral des ménages reste toutefois inférieur à sa moyenne de longue période, qui s'établit à 100.

L'enquête de septembre fait apparaître un léger recul de l'opinion des ménages sur leur situation financière passée (-1 point), après une forte progression le mois précédent (+6 points).

Le solde sur la situation financière future est stable pour le quatrième mois consécutif mais ils sont plus nombreux qu'en août à considérer qu'il est opportun d'effectuer des achats importants.

Ils sont aussi plus optimistes qu'un mois plus tôt sur leur capacité d'épargne future, le solde d'opinion correspondant passant au-dessus de sa moyenne de long terme.

Concernant leur niveau de vie, les Français sont plus optimistes sur l'avenir mais leur opinion se dégrade légèrement sur le passé.

Leurs craintes sur le chômage, qui avaient augmenté en juillet et août, reculent un peu en septembre.

Les données de l'enquête ont été collectées entre le 30 août et le 19 septembre, soit avant la publication des chiffres du nombre de demandeurs d'emploi pour le mois d'août qui ont fait ressortir une nette hausse du chômage sur la période.

Enfin, la proportion de ménages français considérant que les prix ont augmenté au cours des douze derniers mois s'est accrue (+5 points, au plus haut depuis décembre 2014), tout comme celle des ménages estimant que les prix vont augmenter au cours des douze mois à venir (+2 points).

(Marc Joanny)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant