Le moral des ménages américains remonte, espoir sur l'emploi

le
0
AMÉLIORATION DU MORAL DES MÉNAGES AMÉRICAINS EN MARS
AMÉLIORATION DU MORAL DES MÉNAGES AMÉRICAINS EN MARS

NEW YORK (Reuters) - Le moral des ménages américains s'est amélioré en mars, l'espoir d'une poursuite de la baisse du chômage occultant l'impact défavorable des coupes budgétaires, montrent vendredi les résultats définitifs de l'enquête mensuelle Thomson Reuters-Université du Michigan.

L'indice du sentiment du consommateur est remonté à 78,6 contre 77,6 en février, dépassant nettement l'estimation initiale de 71,8 publiée il y a une dizaine de jours et atteignant son plus haut niveau depuis novembre.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un chiffre définitif de 72,5.

Le moral des consommateurs s'est donc nettement amélioré au cours de la deuxième quinzaine du mois, regagnant le terrain perdu lors de la première, note dans un communiqué Richard Curtin, le responsable de l'enquête.

"Les consommateurs ont ignoré l'avertissement lancé par l'administration sur le risque d'une catastrophe économique après les coupes dans les dépenses fédérales, et les consommateurs anticipent de nouveau une accélération de l'amélioration de l'emploi jusqu'à la fin 2013", explique-t-il.

Signe de la rapidité de l'inversion de tendance observée, l'écart entre l'estimation initiale et le chiffre définitif de l'indice n'avait jamais été aussi important depuis la création de l'enquête.

A 70,8 contre 70,2 en février (et 61,7 seulement en première estimation), la composante des anticipations atteint elle aussi son plus haut niveau depuis novembre.

Luciana Lopez, Marc Angrand pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant