Le moral des ménages allemands se maintient

le
0
LE MORAL DES MÉNAGES ALLEMANDS INCHANGÉ
LE MORAL DES MÉNAGES ALLEMANDS INCHANGÉ

BERLIN/FRANCFORT (Reuters) - Le moral des ménages en Allemagne est resté inchangé à l'approche du deuxième mois de l'année, les consommateurs se disant plus optimistes au sujet des perspectives de la première économie européenne mais aussi moins confiants concernant leurs revenus à venir, selon une enquête publiée mercredi.

L'indice évaluant le sentiment du consommateur allemand, calculé par l'institut GfK à partir d'une enquête menée auprès de 2.000 personnes, s'est établi à 9,4 pour février, comme en janvier et après 9,3 en décembre.

Il dépasse légèrement les attentes des économistes interrogés par Reuters, qui tablaient sur un chiffre de 9,3.

Le sous-indice reflétant la confiance à l'égard de la situation économique du pays a encore augmenté, s'établissant à 4,2 après 2,9 en janvier et -5,3 en décembre.

La composante mesurant la propension à acheter est passée de 49,0 à 52,7 mais celle mesurant les anticipations de revenus s'affiche à 47,2 contre 50,8 en janvier.

"Malgré un certain nombre de risques, y compris celui d'attaques terroristes et la crise de réfugiés, les consommateurs pensent toujours que l'économie allemande va connaître une croissance modeste au cours des mois à venir", a déclaré Rolf Bürkl, analyste chez GfK.

En 2015, l'Allemagne a connu sa croissance la plus forte depuis quatre ans avec une progression de 1,7% de son produit intérieur brut (PIB). La hausse du PIB est également vue à 1,7% pour 2016.

(Service économique)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant