Le moral des ménages allemands encore altéré

le
0
LE MORAL DES MÉNAGES ALLEMANDS ENCORE ALTÉRÉ
LE MORAL DES MÉNAGES ALLEMANDS ENCORE ALTÉRÉ

BERLIN/FRANCFORT (Reuters) - Le moral des ménages s'est dégradé pour le deuxième mois d'affilée à l'approche d'octobre, en raison d'une situation économique mondiale difficile et surtout de la crise des réfugiés, observe le cabinet spécialisé GfK jeudi.

Son indice mesurant le moral des ménages, calculé à partir d'un échantillon de 2.000 d'entre eux, a fléchi à 9,6 contre 9,9 en septembre, au plus bas depuis le chiffre de 9,3 de février. Le consensus Reuters donnait un indice de 9,8.

Le sous-indice des anticipations économiques a subi un recul de 10,2 points à son niveau le plus bas depuis novembre 2014.

"Il est évident que ça n'a pas grand chose à voir avec la situation économique intérieure, qui reste très bonne eu égard à l'emploi, les revenus et l'inflation. Il s'agit plutôt de la situation internationale, devenue bien plus agitée ces derniers temps", commente Rolf Bürkl, analyste de GfK.

Les sous-indice des perspectives économiques et de la situation de l'emploi ont reculé à leur niveau le plus bas de l'année. Mais les chiffres restent globalement élevés et bien supérieurs à ce qu'ils étaient l'an passé.

"Quant à savoir si la tendance baissière se poursuivra, cela dépendra sans doute de la manière dont les autorités traitent les crises internationales dans les semaines et les mois qui viennent, et surtout l'afflux de réfugiés en Allemagne", a ajouté Bürkl.

(Service économique)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant