Le moral de l'Allemagne frappé par le Japon

le
0
Le baromètre ZEW recule pour la première fois depuis cinq mois.

La catastrophe nucléaire au Japon a fait plonger les attentes des investisseurs pour l'économie allemande, pourtant la plus dynamique d'Europe, avec une croissance prévue de 2,5% en 2011 et un chômage en baisse à 7,3% en février.

Le baromètre ZEW, qui mesure la confiance des milieux financiers dans les perspectives allemandes a reculé à 14,1 points, en mars, après 15,7 points en février, alors que les analystes tablaient sur une stagnation. Il s'agit de sa première baisse depuis cinq mois.

Les milieux financiers redoutent l'impact de la crise au Japon sur le moral des ménages occidentaux et les exportations allemandes en Asie, notamment. La chute du DAX, l'indice boursier le plus à la baisse en Europe, ce mardi, en témoigne. «L'économie allemande est en elle-même robuste, mais la tragédie au Japon pourrait avoir entraîné un ralentissement de la dynamique économique en Allemagne, au moins à court terme», commente Wolfgang Franz, président de l'institut ZEW.

Dé...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant