Le monopole de la RATP écorné à Paris

le
0
Des minibus électroniques de la société B.E.Green vont opérer dans toute une partie du XVe arrondissement, à partir de ce mercredi. Mise en concurrence en mars 2010, la RATP était trop chère.

L'obligation européenne d'ouvrir des appels d'offre pour les nouvelles lignes de bus réserve aujourd'hui une petite surprise aux voyageurs qui fréquentent le sud est de la capitale. À partir de ce mercredi, ils peuvent se déplacer en minibus électriques entre Commerce et Brancion, dans une vaste zone jusqu'ici dépourvue de desserte. Sous la houlette de la Mairie de Paris qui a reçu délégation du Stif (Syndicat des transports d'Ile-de-France), la société B.E. Green (filiale des Autocars Dominique) reliera donc au fil des huit kilomètres du parcours différents points du réseau RATP.

Au total huit stations des lignes de métro 8, 12 et 13, mais aussi cinq stations du tramway et plusieurs arrêts de sept lignes de bus seront ainsi connectés à cette «Traverse Brancion-Comm...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant