Le Mondial de handball en chiffres

le
0
Rok et Koolette, les mascottes du Mondial de handball.
Rok et Koolette, les mascottes du Mondial de handball.

Avant que les seize de Didier Dinart et Guillaume Gille se lancent ce soir à l’assaut d’un sixième titre mondial, quelques chiffres pour tout savoir sur la compétition.

4 Après’70 et 2001 pour les hommes et 2007 pour les femmes, la France organise pour la quatrième fois les championnats du monde. Avec cinq titres, l’équipe de France masculine est la plus titrée des nations, devant la Suède et la Roumanie qui en ont quatre.

Suivez France-Brésil en direct à partir de 20 h 45

Les Bleus sont les tenants du titre de la compétition après leur victoire en 2015 au Qatar face au pays hôte (25-22). Mais ils restent sur deux échecs de suite dans les compétitions internationales : battus en finale des Jeux de Rio en août par le Danemark et cinquièmes de l’Euro 2016 en Pologne. Le nouveau binôme d’entraîneurs, Didier Dinart et Guillaume Gille, a la lourde tâche de faire oublier les seize ans de règne de Claude Onesta dorénavant manageur général de l’équipe.

8 Huit villes accueillent la compétition qui débute et s’achève le 29 janvier à l’AccorHotels Arena (ex-Palais omnisport de Paris-Bercy) à Paris. Les Nantais pourront suivre le reste de la phase de groupe des hommes de Didier Dinart et Guillaume Gille au Parc des expositions de La Beaujoire.

Place forte du hand français, Montpellier devra compter sur une improbable contre-performance des Bleus et une troisième place à l’issue de la première phase afin d’espérer pouvoir les soutenir en huitièmes de finale le 21 janvier… Maigre consolation, les Héraultais auront pu voir l’équipe de France lors de son dernier match de préparation contre la Slovénie le 8 janvier.

Metz, Rouen, Albertville, Ville...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant