Le Mondial 2022 au Qatar se jouera en hiver

le
0
Le Mondial 2022 au Qatar se jouera en hiver
Le Mondial 2022 au Qatar se jouera en hiver

Cette fois, c'est officiel. Le Mondial-2022 au Qatar ne se déroulera «pas en juin-juillet», comme tous les quatre ans, mais «entre le 15 novembre et le 15 janvier au plus tard», a annoncé Jérôme Valcke, le secrétaire général de la Fédération internationale de football (Fifa), dans un entretien diffusé mercredi par les radios France Info et France Inter.

M. Valcke n'a en revanche pas indiqué quelle serait l'année de l'organisation du Mondial (saison 2021-2022 ou 2022-2023) dans le richissime émirat gazier où la chaleur est accablante l'été (près de 50°C). La tenue du tournoi entre novembre et janvier permettrait en tout cas d'éviter un télescopage avec les JO d'hiver de 2022.

«Si vous jouez entre le 15 novembre et la fin du mois de décembre, c'est le moment où la météo est la plus favorable, où vous jouez à une température qui est équivalente à celle d'un printemps un peu chaud en Europe, à une température moyenne de 25 degrés. Donc c'est parfait pour jouer au football», a ajouté le dirigeant.

Mi-novembre, le secrétaire général du « comité suprême d'organisation » de la coupe du monde au Qatar, Hassan Al-Thawadi avait déclaré au Parisien, que «le Qatar (était) prêt à organiser le Mondial en hiver», et que le pays s'adapterait à la décision de la Fifa, quelle qu'elle soit.

Blatter: «Novembre-décembre, pas janvier-février»

Le président de la Fifa, Joseph Blatter, d'abord partisan d'un Mondial en été, avait fini par afficher sa préférence pour l'hiver en juillet dernier, admettant: «Il est clair qu'on ne peut pas jouer par cette chaleur en plein été, il faut prendre en compte la santé des joueurs». Mais en novembre dernier, lors d'un déplacement à Abou Dhabi, il avait plaidé que la Coupe du monde ne pourrait «avoir lieu qu'en novembre-décembre, pas en janvier-février».

Il rejoignait ainsi la position du président de l'UEFA Michel Platini qui, dès janvier 2012, préconisait le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant