Le monde sans Ben Laden

le
0
Pour tenter de démêler l'écheveau des conséquences de la mort du chef d'al-Qaida , à court et à moyen terme, Le Figaro Magazine a choisi d'en tirer les six leçons. » Obama refuse de publier les photos du corps de Ben Laden

 

1 - Une victoire providentielle

La traque d'Oussama Ben Laden obsédait les services secrets américains, et ceux de la planète entière, depuis le 12 septembre 2001. La capacité où s'était trouvée l'organisation al-Qaida d'assurer la protection de son chef suprême demeurait un défi symbolique considérable pour les Etats-Unis. Certes, une série d'arrestations spectaculaires sur le territoire pakistanais avait commencé à écorner la réputation d'invincibilité des intégristes. Mais une telle lutte se nourrit de symboles et se livre aussi avec des symboles. La mort d'Oussama Ben Laden et sa rapide disparition en mer, après une cérémonie musulmane dépourvue d'acharnement haineux, sont une réponse globale et satisfaisante des Etats-Unis, adressée de surcroît à un monde musulman en plein bouleversement politique, lequel périme à jamais la rhétorique extrémiste d'al-Qaida. Son chef disparaît au moment où l'organisation n'exerce aucune fascination sur les manif

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant