Le Monde porte plainte après un article de Valeurs actuelles

le
10
LE MONDE PORTE PLAINTE APRÈS UN ARTICLE DE VALEURS ACTUELLES
LE MONDE PORTE PLAINTE APRÈS UN ARTICLE DE VALEURS ACTUELLES

PARIS (Reuters) - Le Monde a annoncé mercredi qu'il allait saisir la justice après la publication dans Valeurs actuelles d'un article détaillant les rendez-vous de deux de ses journalistes, Gérard Davet et Fabrice Lhomme, chargés des enquêtes judiciaires, notamment dans le cadre des "affaires" qui concernent Nicolas Sarkozy.

Le quotidien précise qu'il va demander au parquet de Paris l'ouverture d'une enquête pour espionnage et déposer une plainte pour diffamation et injure.

"Au vu de l'article de Valeurs actuelles, il apparaît maintenant que les faits et gestes de nos collaborateurs étaient surveillés et qu'ils ont été probablement suivis", écrit le directeur du Monde Gilles Van Kote dans un éditorial.

"Ces méthodes visent clairement à empêcher nos journalistes d'effectuer leur travail d'investigation. Elles constituent une atteinte au secret de nos sources totalement inacceptable", ajoute-t-il.

Pour le magazine Valeurs actuelles, classé à droite, "Nicolas Sarkozy reste la cible prioritaire du pouvoir et de certains journalistes qui, bénéficiant de la violation du secret de l'instruction orchestrée par des juges, mettent en place une stratégie visant à empêcher son retour."

L'article incriminé indique que Gérard Davet et Fabrice Lhomme ont été reçus à l'Elysée, au ministère de la Justice et au pôle financier juste avant la publication de certains de leurs articles faisant état de révélations concernant l'ex-chef de l'Etat.

(Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • tigercox le mercredi 15 oct 2014 à 17:44

    Pas du tout surpris de ces révélations qui concernent 2 journalistes les plus v éreux de la profession (Affaires Baudis et d'Outreau). Combien de vies ont été brisées par ces deux "journaleux" qui n'ont jamais été condamnés, ni ne sont excusés pour leurs articles mensongers et diffamatoires. J'espère que cette affaire ira à son terme et que le "Monde" sera débouté et condamné.

  • patydoc le mercredi 15 oct 2014 à 17:37

    Le Monde a encensé le régime de Pol Pot au Cambodge , par exemple ..

  • r.espic le mercredi 15 oct 2014 à 17:27

    Tous les journalistes du monde sont véreux.

  • lorant21 le mercredi 15 oct 2014 à 17:27

    Ils vont chercher les infos à l'Elysée, simplement, qui le redirigent vers les services concernés.. :-) Rien de neuf.

  • r.espic le mercredi 15 oct 2014 à 17:26

    Après avoir tant adoré le monde. Aujourd'hui, nous le haissons. C'est un journal affreux, pire que la pravda en son temps. Journalistes espions, journalistes intéresés par l'argent. Propagande, c'est le nouveau monde.

  • mark92 le mercredi 15 oct 2014 à 17:20

    Les rois des fuites portent plaintes contre leurs propre systéme ?? Bravo les journaleux. Même le nouveau batonnier de Paris s'étonne des fuites dans la presse. Bientôt des juges, journaleux, enquèteurs en prison !! Secret de l'instruction qu'ils disent.. Mais dès le lendemain les procès verbaux sont en libre service... Cherchez l'erreur.

  • birmon le mercredi 15 oct 2014 à 17:19

    Le Monde est pris la main dans le sac! Le pouvoir socialiste et sa justice politique aussi. Voilà le vrai scandale de notre République socialiste bannanière. C'est le Conseil Constitutionnel et la Haute Cour de Justice qu'il faut saisir contre la ministre de la justice et la conduite de l'Elysée.

  • brinon1 le mercredi 15 oct 2014 à 17:14

    BIEN DIT M6197799

  • KAFKA016 le mercredi 15 oct 2014 à 17:13

    Le Monde = La Pravda

  • M6197799 le mercredi 15 oct 2014 à 17:11

    La diffamation condamnable, c'est quand Le Monde est diffamé. Mais quand le Monde diffame, c'est la liberté de la presse.