Le Monde, Les Echos et Le Figaro misent sur le mobile avec de nouvelles applis

le
0
Le Monde, Les Echos et Le Figaro misent sur le mobile avec de nouvelles applis
Le Monde, Les Echos et Le Figaro misent sur le mobile avec de nouvelles applis

Pariant sur le boom du lectorat sur mobile, Le Monde, Les Echos et Le Figaro sortent tous trois des applications gratuites rénovées, une vitrine pour conquérir des abonnés payants.Le Monde a présenté vendredi sa nouvelle appli, composée d'un fil d'actualités en continu qui renvoie vers les articles complets, dont environ un tiers sont payants (le texte intégral est réservé aux abonnés).La direction a par ailleurs confirmé la sortie au dernier trimestre 2014 d'une édition du matin pour appareils mobiles, qui elle sera payante.Le Monde est désormais lu pour un tiers sur papier et pour deux-tiers sur support numérique, selon la direction. Environ un tiers des 105 millions de visites mensuelles s'effectuent sur mobile.Les recettes numériques augmentent rapidement: Le Monde vise un chiffre d'affaires numérique de 30 millions d'euros en 2014, contre 24 millions en 2013 (55% de revenus publicitaires, 45% d'abonnements).Mais elles restent minoritaires dans les recettes du groupe Le Monde, qui dépassent les 300 millions.Le quotidien compte désormais 72.000 abonnés numériques, qui paient en moyenne 14 euros par mois, contre 35.000 qui payaient en moyenne 8 euros par mois il y a un an, a précisé Louis Dreyfus, président du directoire.Tous les journaux ont aussi bénéficié de la baisse de la TVA sur la presse numérique, ramenée cette année à 2,1%.Le quotidien économique Les Echos va également sortir une nouvelle appli dans quelques jours, "Les Echos Live", avec une logique très différente, a indiqué à l'AFP le directeur des activités numériques Frédéric Filloux.Le journal économique s'est en effet doté d'un "desk mobile", en embauchant 5 personnes qui produisent un contenu spécifique pour mobiles de 6h à 23h : un fil d'articles très courts sur toute l'actualité, intégrant aussi des vidéos, des tweets repérés par la rédaction, etc. Ce "rail d'info" sur mobile comprendra aussi des actualités ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant