Le Monde festival : « La fille de Brest », le Mediator à travers les yeux du docteur Frachon

le
0
Sidse Babett Knudsen joue le rôle d'Irène Frachon dans le film réalisé par Emmanuelle Bercot.
Sidse Babett Knudsen joue le rôle d'Irène Frachon dans le film réalisé par Emmanuelle Bercot.

Présenté en avant-première samedi, ce thriller médical livre le combat du docteur Irène Frachon pour l’interdiction du Mediator. Un combat qui se poursuit.

Ce baiser, envoyé de la main par le docteur Irène Frachon à l’actrice Sidse Babett Knudsen, disait à lui seul la belle complicité tissée avec le monde du cinéma, qui lui rend hommage. La pneumologue, grâce à laquelle la dangerosité du Mediator a été mise en évidence, a partagé la scène avec son incarnation sur grand écran, la comédienne danoise révélée par la série Borgen. C’était samedi 17 septembre au Gaumont-Opéra, lors de l’avant-première de La fille de Brest, de la réalisatrice Emmanuelle Bercot – également présente.

Ce thriller médical relate le long, épuisant combat de la pneumologue jusqu’à l’interdiction, en 2009, du coupe-faim des laboratoires Servier à l’origine de graves pathologies cardiaques. Après la projection, le docteur Frachon a jugé la performance de son double de cinéma si réaliste qu’il lui faudrait « apprendre le danois, désormais, pour être crédible ».

Une alchimie entre le médecin et son interprète La réalisatrice Emmanuelle Bercot est revenue, pour le public, sur la genèse du film qui sortira en salle fin novembre. Elle qui n’avait d’abord suivi que de loin la croisade d’Irène Frachon a été séduite, lorsqu’elle l’a rencontrée, par « ce personnage de fiction puissant et évident ». Par « son bagout, sa générosité, sa joie de vivre, qui déclenchaient le désir d’un film ». La réalisatrice se souvient que le médecin disait, d’ailleurs, souvent elle-même, en lui racontant son histoire « la réalité dépasse la fiction ». Voilà qui appelait au cinéma. ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant