Le monde des smartphones déclare la guerre aux batteries défaillantes

le
0
Le monde des smartphones déclare la guerre aux batteries défaillantes
Le monde des smartphones déclare la guerre aux batteries défaillantes

Plus on utilise son smartphone et plus on vide la batterie, du coup ces merveilles de la technologie ont une autonomie en berne: en attendant une grande révolution dans le monde de l'énergie, c'est toute la chaîne, du producteur de composant au consommateur, qui est appelée à économiser.Aujourd'hui on fait tout avec son smartphone et à force de le solliciter on vide la batterie beaucoup plus vite que sur nos vieux téléphones qui ne servaient qu'à téléphoner.La grogne des utilisateurs de smartphones n'a pas échappé aux constructeurs qui ont mis en avant, lors de leurs lancements au Congrès mondial de la téléphonie mobile de Barcelone, les efforts faits pour épargner la batterie sur leurs nouveaux modèles.Le nouveau Galaxy S5 de Samsung, qui a une autonomie de 20% supérieure au S4, permet de choisir d'économiser la batterie en coupant les connections wifi et bluetooth, en basculant l'écran, gros consommateur d'énergie, en noir et blanc et en limitant le nombre d'applications ouvertes. Le smartphone peut ainsi voir sa durée de vie augmentée de près d'un tiers. Les fabricants traquent également tous les gaspillages que peut générer l'utilisation d'un portable en jouant sur la couche logicielle de l'appareil. Ils cherchent ainsi à améliorer les applications qui pompent le plus d'énergie comme celle de la communication vers le réseau des opérateurs quand on est en mobilité et qu'on passe d'une antenne à l'autre."L'une des raisons pour laquelle la batterie se vide vite est que le smartphone est en réseau automatique et met à jour les applications comme la météo, les mails ou Facebook", explique le directeur général de Sony Mobile en France, David Mignot.Sur les smartphones de Sony, il y a donc un bouton veille, qui coupe "toutes les connexions intempestives", et ne laisse passer que les appels et SMS, ce qui permet une plus grande autonomie "qui peut aller jusqu'à 30%", souligne M. Mignot."C'est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant