Le monde agricole va faire part de sa grogne à Sarkozy

le
0
À l'issue de l'inauguration du Salon de l'agriculture, le chef de l'État organise samedi matin une table ronde avec sept exploitants venus de toute la France.

Formule inédite dans le cadre du Salon de l'agriculture. Ce ne sont pas les leaders syndicaux qui prendront la parole samedi matin lors de la table ronde organisée par le chef de l'État, Nicolas Sarkozy, mais bien un panel de 7 exploitants (3 femmes et 4 hommes) dont une productrice de lait, un céréalier et un viticulteur. «Ils représentent l'ensemble des territoires, des filières et ont été sélectionnés parmi les exposants du salon», explique un conseiller de l'Élysée. Même la FNSEA, qui avait initié l'an dernier cette formule mais à huis clos, n'en revient pas: «C'est une conversation au coin du feu, il n'y a pas de thèmes principaux», ironise- t-on au sein du principal syndicat agricole français.

Mais au-delà de la forme, les préoccupations de fond du monde agricole sont nombreuses. Trois reviennent le plus souvent. «Nous aimerions que Nicolas Sarkozy réponde à nos propositions visant à assurer plus de solidarité entre les éleveurs et les céréaliers

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant