Le module européen Schiaparelli s'est posé sur la planète Mars

le
1
 (Précisions) 
    DARMSTADT, Allemagne, 19 octobre (Reuters) - Le module 
européen Schiaparelli a atteint mercredi la surface de la 
planète Mars, treize ans après l'échec de la tentative du module 
britannique Beagle 2, a annoncé l'Agence spatiale européenne 
(ESA). 
    Les scientifiques attendent désormais de connaître l'état de 
l'atterrisseur de 577 kg en forme de disque après six minutes 
d'une descente périlleuse à une vitesse de près de 21.000 km/h, 
ralentie sur la fin par un parachute. 
    "Nous devons encore patienter un peu pour savoir ce qui va 
se passer avec l'atterrisseur. Mais cette mission a jusqu'à 
présent déjà été un succès", a déclaré le directeur général de 
l'ESA, Jan Woerner, au centre opérationnel de l'agence dans la 
ville allemande de Darmstadt. 
    Le petit module de la mission russo-européenne ExoMars a 
pour mission principale de tester des technologies en vue de 
l'envoi sur la planète rouge d'un robot explorateur en 2020. 
    L'atterrisseur, qui porte le nom de l'Italien Giovanni 
Schiaparelli, premier astronome à avoir dressé une carte 
topographique de Mars, en 1877, a une durée de vie de seulement 
quelques jours car il est équipé d'une batterie non 
rechargeable. 
    Le programme ExoMars vise à déceler l'existence de la vie 
sur Mars. La mission, qui a coûté près d'un milliard d'euros, a 
notamment exploré son atmosphère en quête de traces de méthane, 
un gaz qui pourrait avoir été émis par des micro-organismes il y 
a des millions d'années, voire par des organismes encore 
vivants. 
 
 (Maria Sheahan; Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pbenard6 il y a un mois

    1 milliard d'euros pour un truc qui ne sert à rien, bravo!