Le module européen Schiaparelli s'est écrasé sur Mars

le
0
 (Actualisé avec citation, contexte) 
    FRANCFORT, 21 octobre (Reuters) - Des images réalisées par 
la sonde américaine Mars Orbiter montrent que le module européen 
Schiaparelli, qui devait se poser sur la planète rouge, a fait 
une chute de deux à quatre kilomètres qui a entraîné sa 
destruction, annonce vendredi l'agence spatiale européenne 
(ESA). 
    Le module de 577 kg de la mission russo-européenne ExoMars 
avait pour tâche de tester des technologies en vue de l'envoi 
d'un robot explorateur en 2020. Il devait se poser mercredi, 
mais le contact radio a été perdu environ 50 secondes avant 
l'atterrissage et on ignorait jusqu'ici s'il était encore en 
état de fonctionner ou non. 
    "Schiaparelli a touché le sol avec une vitesse beaucoup plus 
élevée que prévu - plusieurs centaines de kilomètres heures - et 
a malheureusement été détruit par l'impact", a déclaré Michel 
Denis, directeur de la mission ExoMars. 
    La mission Schiaparelli est la deuxième tentative européenne 
d'atterrissage sur Mars après l'échec en 2003 du module 
britannique Beagle 2.  
    L'Agence spatiale européenne a jugé jeudi que la première 
partie était un succès puisqu'elle a permis de transmettre les 
données sur son entrée dans l'atmosphère martienne, sur le 
déploiement de son parachute et l'éjection de son bouclier 
thermique.  
 
 (Maria Sheahan, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant