Le MoDem revient in extremis dans le débat 

le
0
Manuel Valls a assuré vendredi pouvoir gouverner avec François Bayrou.

C'est un vieux débat au PS, mais qui, généralement, ne se pose pas aussi tôt en période préprésidentielle. Vendredi, à deux jours du premier tour de la primaire, Manuel Valls a allumé une mèche : le député maire d'Évry, sur RMC, a relancé le débat sur l'ouverture du PS aux centristes. Serait-il prêt à s'allier avec François Bayrou, dans un gouvernement, l'année prochaine ? «Mais évidemment !», a-t-il répondu sans ambiguïté. «François Bayrou aura un choix à faire, il ne l'a pas fait en 2007, il faudra qu'il le fasse. Il faudra gouverner avec tous ceux qui partagent nos valeurs, tous ceux qui veulent tourner la page du sarkozysme».

Valls inclut aussi Jean-Luc Mélenchon dans cet arc d'opposition. Ce qui ne convainc pas le président du MoDem, pour qui seuls «les réformistes sont compatibles» (lire ci-dessous). Ce n'est pas aussi simple. Une partie du PS préfère toujours la gauche de la gauche au centre, refuse de tendre la main au MoDem et met en gar

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant