Le MoDem réduit la voilure pour rembourser ses dettes

le
0
Après avoir licencié une vingtaine de salariés, le parti centriste cherche à louer une partie de ses locaux pour payer les factures des législatives. Certains prestataires commencent à s'impatienter.

Nouvelles restrictions budgétaires en vue au MoDem. Le parti centriste doit faire face à une situation financière catastrophique après son échec aux élections législatives, dont les résultats servent de base pour déterminer les subventions publiques versées chaque année aux formations politiques. En clair, plus un parti a d'élus au Parlement, plus il reçoit d'argent. Pour maximiser ses chances, le MoDem avait choisi de présenter un maximum de candidats - environ 400 - et avait promis d'aider financièrement ceux qui ne dépasseraient pas le seuil des 5% à atteindre pour prétendre au remboursement des dépenses de campagne.

Mais la débâcle aux législatives a été plus importante que prévue: seuls deux candidats -Jean Lassalle et Thierry Robert - ont été élus et 350 n'ont pas atteint les 5%... Le MoDem, qui va voir ses aides publiques diminuées par cinq, de 3,5 millions à 660.000 euros par an, se retrouve face à une montagne de factures à payer. Selon Rue 89, l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant