Le mobilier urbain du futur testé grandeur nature

le
0
Sous l'acronyme MUI, (mobilier urbain intelligent), les prototypes les plus plébiscités par les Parisiens seront amenés à investir la ville.

Paris métamorphosé en laboratoire à ciel ouvert. Pendant un an, les citadins, au gré de leurs pérégrinations, croiseront de drôles d'objets affublés de l'acronyme MUI (mobilier urbain du futur).

Une quinzaine d'inventions sont d'ores et déjà disséminées dans les artères de la capitale. Très vite, Paris en hébergera quelque 40, sélectionnées après l'appel à projets lancé en 2010. «Il s'agit d'un test grandeur nature, souriait mercredi Jean-Louis Missika, adjoint au maire chargé de l'innovation, lors d'une visite (voir ci-contre). On va voir comment les Parisiens réagissent* et quels objets leur sont le plus utiles, pour ensuite les pérenniser et les multiplier.»

img src="http://www.lefigaro.fr/medias/2012/03/21/aafb7f30-735d-11e1-9b9a-6049624fc951-150x150.jpg" style="width:150px; height:150px;" alt="Nautreville
Nautreville, un panneau d'information interactif qui tourne sur 360° (parc du Temple). Crédits photo : FRANCOIS BOUCHON/FRANCOIS BOUCHON

Parmi les i

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant