Le Mobile World Congress 2017 sonne définitivement le glas de Windows Phone

le
0
Le Mobile World Congress 2017 sonne définitivement le glas de Windows Phone
Le Mobile World Congress 2017 sonne définitivement le glas de Windows Phone

Après l'abandon du programme Lumia et l'absence de constructeurs partenaires, les systèmes d'exploitation mobiles de Microsoft (Windows Phone et Windows 10) n'apparaissent désormais plus dans l'offre renouvelée présentée au Mobile World Congress, à Barcelone (Espagne), référence en la matière.Il est loin le Mobile World Congress de 2010 lorsque Microsoft, par la voix de Steve Ballmer, présentait Windows Phone 7, officiellement lancé à l'automne suivant. Sept ans plus tard, plus aucun nouveau smartphone ne fonctionne sous Windows Phone ou Windows 10 mobile. Seule exception notable, attendue en France d'ici l'été 2017 : l'Alcatel Idol 4 Pro, principalement à destination des professionnels.

Déjà en octobre 2016, le Wall Street Journal rapportait que le Directeur Général de Microsoft, Satya Nadella, avouait que son entreprise avait raté le virage du smartphone, préférant maintenant se concentrer sur d'autres secteurs plus porteurs pour elle.

De fait, petit à petit, Microsoft n'a plus mis à jour puis a carrément déconnecté plusieurs services dont l'emblématique application Skype, désormais inutilisable sous Windows Phone. Cela concerne donc en théorie l'ensemble des utilisateurs d'un Lumia n'ayant pas migré vers Windows 10.

D'autre part, les forums internet regorgent d'utilisateurs se plaignant de ne plus pouvoir accéder à leur compte Microsoft depuis leur Lumia tournant sous Windows Phone, preuve supplémentaire de l'abandon du support apporté à ce système devenu avec le temps obsolète. Désormais, l'unique système d'exploitation mobile de Microsoft encore réellement actif demeure donc Windows 10 Mobile. Mais pour combien de temps encore ?

Pour rappel, Android (Google) et iOS (Apple) concentrent à eux deux plus de 99% du marché des smartphones dans le monde selon le cabinet Gartner. De fait, l'absence de Microsoft dans le catalogue des principaux constructeurs de smartphones dans le monde risque de passer complètement ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant