Le MNLA tente de revenir dans le jeu malien

le
0
Ce mouvement touareg a joué un rôle décisif dans la conquête du Nord avant d'être supplanté par des fractions islamistes.

À Sévaré

À mesure que l'armée malienne, appuyée par des forces spéciales et l'aviation françaises, progresse vers le nord du pays, le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) rêve de revenir dans le jeu. Composé pour l'essentiel de Touaregs, le MNLA a conduit en mars dernier l'offensive qui a permis la conquête du Nord malien par la rébellion. Puis, au fil des semaines, ce mouvement laïque et indépendantiste a été peu à peu écarté au profit de groupes islamistes. La perte de Gao, sa ville QG, en mai, après un affrontement avec le Mujao, a achevé de le marginaliser. «Ils n'ont plus les moyens financiers de retenir leurs combattants. D'un point de vue militaire, le MNLA n'existe plus», soulignait alors un diplomate.

Restait la puissance politique. La ­ France et certains pays africains, séduits par la laïcité a...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant