Le Mixed Martial Arts (MMA) passe en grades !

le
0
Bertrand Amoussou donne un cours de MMA dans le dojo de Lagardère à Paris. 
Bertrand Amoussou donne un cours de MMA dans le dojo de Lagardère à Paris. 

Le Mixed Martial Arts (MMA) hausse sa garde. Depuis une dizaine d'années, rares sont les pays qui résistent au MMA, devenu même aux États-Unis le 4e sport le plus regardé derrière le baseball, le football américain et le basket. La plus grande organisation d'arts martiaux mixtes au monde, l'UFC, remplit des salles plus grandes que le Palais omnisports de Bercy aux quatre coins du globe : Chine, Japon, Brésil, Suède, États-Unis, Canada, Allemagne... Un véritable raz-de-marée qui entraîne dans son sillage un public de plus en plus nombreux, charmé par le caractère spectaculaire du MMA et le dépassement de soi qu'il incarne.

La quasi-totalité des combattants sont issus d'une ou de plusieurs disciplines d'arts martiaux comme le judo, le karaté, le ju-jitsu, le kung-fu ou encore la lutte, qui impliquent code de conduite et éthique de travail. Ainsi, s'est longtemps posé le problème de savoir quel était le niveau de chacun, un peu à la manière des arts martiaux japonais et du système de ceintures. Alors que de nombreux clubs et différentes fédérations de MMA à travers le monde tentaient d'harmoniser et d'encadrer ce « nouveau » sport à l'ascension fulgurante, c'est un Français bien connu dans le monde des sports de combat qui a eu la bonne idée de grader les pratiquants grâce à leurs gants. Explication.

Un passage de grade comme au judo et au karaté

Ce jeudi 7 juillet, Bertrand Amoussou, président...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant