Le miracle islandais

le
0
Le miracle islandais
Le miracle islandais

DES VOLCANS, des geysers, des moutons... et du football. Ce dernier élément n'est pas le plus prégnant dans l'imaginaire collectif à propos de l'Islande. L'île perchée au nord-ouest de l'Europe, 330 000 habitants, est l'un des invités surprises de l'Euro. Pour sa première participation, le pays de glace, aussi peuplé que le département de l'Ardèche, suscite un formidable enthousiasme. « 20 000 personnes se déplacent en France, raconte Hallgrimur Helgason, un écrivain renommé. On a acheté tous les tickets disponibles. Moi-même, je viens en France avec ma famille. Tous les gens vont être accrochés à leur télé. Personne n'attend rien de notre île, c'est ce qui nous excite. Le football a toujours été le sport national. » La frénésie pour l'Euro, et par extension pour la France, s'est développée ces derniers mois. « Une cinquantaine de personnes nous ont sollicités pour prendre des cours de français en vue de leur voyage, raconte Sophie Perrotet, la directrice de l'Alliance française à Reykjavik. Leur profil va du commercial qui a des contacts avec la France au jeune fan de foot et son épouse qui l'accompagne. On leur donne surtout des bases pratiques. » Le ballon rond n'est pas entré par hasard dans la vie des insulaires le jour où le capitaine Gunnarsson et les siens ont entériné leur qualification pour l'Euro. « Ils suivent tous la Premier League, ils ont chacun une équipe, comme s'ils étaient anglais, décrit Jérémy Serwy, un joueur belge champion d'Islande avec Hafnarfjördur l'an dernier. Mon coach est supporteur de West Ham, c'est un peu bizarre. » Au niveau sportif, le championnat local reste faible, même s'il se professionnalise petit à petit. Aucun joueur présent en France ne compose avec les terrains enneigés et une compétition qui se dispute du 1 er mai au 1 er octobre. Sept joueurs évoluent en Suède, trois en Norvège, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant