Le ministre tunisien des Affaires religieuses limogé

le
4
    TUNIS, 4 novembre (Reuters) - Le ministre tunisien des 
Affaires religieuses a été limogé vendredi après avoir établi un 
lien entre wahhabisme saoudien et terrorisme. 
    Le Premier ministre, Youssef Chahed, dit un communiqué du 
gouvernement, "a relevé de ses fonctions le ministre des 
Affaires religieuses Abdeljalil Ben Salem" pour avoir tenu des 
propos qui "ont porté atteinte aux principes de la diplomatie 
tunisienne". 
    Lors d'une audition au Parlement jeudi, Abdeljalil Ben Salem 
avait confié avoir dit à l'ambassadeur d'Arabie saoudite à Tunis 
"réformez votre école (...) car le terrorisme et l'extrémisme 
historiquement proviennent de chez vous".  
    L'Arabie saoudite dément que le wahhabisme alimente le 
djihadisme et avance à l'appui de cela les milliers 
d'arrestations effectuées dans le royaume de militants 
islamistes radicaux. 
 
 (Tarek Amara, Gilles Trequesser pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • raich2 il y a un mois

    Encore un qui aurait dû se taire et le voila inscrit au chômage

  • M7163258 il y a un mois

    Pas bon de dire la vérité dans certains pays!

  • brinon1 il y a un mois

    combien de milliards de USD reçpot la Tunisie de l'Arabie Séoudite ? c'est la seule question intéressante.

  • gustav10 il y a un mois

    Et pourtant, le poète a dit la vérité, il doit être exécuté !