Le ministre sud-africain des Finances convoqué par la police

le
0
    JOHANNESBURG, 23 août (Reuters) - Le ministre sud-africain 
des Finances, Pravin Gordhan, a été contacté par la police, a 
annoncé mardi une porte-parole du ministère, confirmant des 
informations diffusées par la presse. 
    Selon des journaux locaux, il a été convoqué par des 
enquêteurs qui s'intéressent à une unité spécialisée dans les 
enquêtes fiscales créée en 2007 lorsque Pravin Gordhan était 
directeur de l'administration fiscale. 
    Pravin Gordhan et quatre responsables des services fiscaux 
devront se présenter jeudi et recevront l'"avertissement" que 
l'on adresse en Afrique du Sud à une personne susceptible de se 
voir reprocher un délit, rapporte le site d'information Daily 
Maverick. 
    "Effectivement, le ministre a reçu hier un courrier (de la 
police). Il prend actuellement conseil et se garde par 
conséquent de tout commentaire à ce stade", a déclaré Phumza 
Macanda, porte-parole du ministère des Finances. 
    La monnaie sud-africaine, le rand  ZAR=D3  a perdu près de 
3% dans la foulée de ces information avant de se reprendre et de 
ne plus céder que 2% autour de 16h30 GMT. 
    La presse sud-africaine rapportait au mois de mai que Pravin 
Gordhan risquait d'être mis en accusation, soupçonnant le 
directeur de l'administration fiscale de l'époque d'avoir créé 
l'unité de surveillance fiscale pour espionner plusieurs 
responsables politiques, dont le président Jacob Zuma. 
 
 (Stella Mapenzauswa et Mfuneko Toyana,; Nicolas Delame pour le 
service français, édité par Benoît Van Overstraeten) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant