Le ministre des Finances brésilien critique Rousseff en privé

le
0

SAO PAULO/RIO DE JANEIRO, 29 mars (Reuters) - Le ministre brésilien des Finances Joaquin Levy a critiqué Dilma Rousseff en privé, déclarant qu'elle n'agissait pas toujours "de la manière la plus efficace", au moment où les investisseurs scrutent de près tout signe de dissension entre la présidente de gauche et l'ancien banquier. Joaquin Levy a fait ce commentaire mardi dernier lors d'une discussion à huis clos avec d'anciens élèves de l'université de Chicago, où il a fait ses études, selon le journal Folha de S.Paulo qui publie ces propos et en a posté en ligne l'enregistrement sonore. "Je pense que la présidente a sincèrement la volonté de bien faire les choses, parfois pas de la manière la plus facile (...) pas de la manière la plus efficace, mais il y a cette volonté sincère", a-t-il dit. Dilma Rousseff a nommé l'an dernier l'ancien dirigeant de la banque Bradesco, connu pour son attachement à l'orthodoxie budgétaire, au poste de ministre des Finances. Le ministère des Finances a diffusé un communiqué soulignant que Joaquin Levy "regrett(ait) l'interprétation de sa phrase" et que ses propos ne constituaient "pas une note officielle mais une expression personnelle du ministre". La cote de popularité de Dilma Rousseff, qui a entamé son second mandat il y a trois mois, a fortement chuté en raison du scandale de corruption entourant la compagnie pétrolière publique Petrobras PETR4.SA . ID:nL6N0WK2PG Les autorités ont par ailleurs annoncé jeudi la mise au jourd d'un système de fraude fiscale et de corruption au sein du ministère des Finances. ID:nL6N0WS6ED (Brian Winter, Flavia Bohone à Sao Paulo, Jeb Blount à Rio; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant