Le ministère de l'Intérieur enquête sur une information du "Point"

le
6
Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur.
Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur.

Pour connaître les sources des journalistes, il y a la méthode Guéant : demander à ses services de se procurer les factures détaillées des téléphones mobiles des journalistes. Elle avait provoqué un tollé. La méthode Cazeneuve innove à peine : il ordonne à la direction générale de la police de saisir la police des polices pour fouiller les ordinateurs des fonctionnaires qui auraient transmis à un journaliste - du Point - un mail "compromettant". Pas sûr que les médias s'en émeuvent, cette fois.

Cette atteinte au secret des sources est actuellement menée par l'IGPN : les boeufs-carottes auditionnent depuis le 8 septembre des policiers qui auraient pu savoir que Martine Aubry - à l'instar d'autres élus qui ont recours aux forces de l'ordre pour des manifestations commerciales - ne règle pas les factures des CRS qu'elle fait venir pour assurer la sécurité de la braderie de Lille. D'ailleurs, bien qu'un devis de 198 000 euros ait été réalisé par la direction régionale des CRS pour l'emploi de quatre compagnies pendant les trois jours que dure la braderie de Lille, il n'est même pas certain que la facture ait été présentée à la maire de Lille.

"Rien de nouveau sous le soleil"

"C'est comme cela depuis des années, rien de nouveau sous le soleil. Il n'y a pas de quoi rédiger un article" conseillait le cabinet du ministre dimanche dernier, avant la parution de cette information sur Le Point.fr. Ainsi, depuis plusieurs années, le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • paspil le lundi 22 sept 2014 à 17:11

    denoncer certaines pratiques en France est un crime la chasses aux rebelles est ouverte un petit air de dictature sans les executions

  • mlaure13 le samedi 13 sept 2014 à 15:29

    Magouilles, encore magouilles...Tjrs magouilles...quand allons nous, nous débarrasser de ces Rentiers/ Politicards/ Mafieux, en col blanc, mains sales et souvent tachées de sang ???...

  • M7093115 le samedi 13 sept 2014 à 12:42

    Toujours deux poids deux mesures:faites appel aux pompiers pour un nid de guêpes,vous payerez, mais eux nonEn France il est là le fameux plafond de verre.....

  • dhote le samedi 13 sept 2014 à 11:21

    Madame 35h peut et doit payer, elle se pose en donneuse de leçons en permanence alors là qu'elle passe à la caisse et Cazeneuve devrait faire profil bas dans cette affaire qui le déshonore.

  • frk987 le samedi 13 sept 2014 à 11:16

    Nous sommes bien d'accord Marti4, la seule différence c'est que la braderie de Lille rapporte au commerce LOCAL et que c'est le contribuable NATIONAL qui paye la facture. C'est le problème des transports parisiens qui sont payés par l'ensemble et non pas par les parisiens.

  • g.marti4 le samedi 13 sept 2014 à 11:12

    Ces journalistes sont vraiment des im..béciles ; dire que le paiement de ces factures allégerait la dette du contribuable c'est oublier de dire que si la commune la paie c'est quand même le contribuable "local" qui la supporte. Voilà l'art de tourner en rond.