Le minier Anglo American admet l'impact de la chute des cours

le
0

LONDRES, 28 janvier (Reuters) - Anglo American AAL.L a prévenu mercredi qu'il allait probablement inclure des dépréciations dans ses comptes de 2014, ce qui en fait le premier grand groupe minier à admettre l'impact de la chute récente des cours des matières premières sur ses résultats. Le groupe, qui a aussi annoncé une production annuelle légèrement supérieure à ses prévisions dans ses activités stratégiques, n'a pas précisé le montant de ces charges exceptionnelles. Le titre gagne 1,8% à 1.109,5 pence à 13h35 GMT à la Bourse de Londres mais ne reste que légèrement au-dessus d'un creux de six ans atteint ce mois-ci à 1.029 pence. Anglo est engagé dans une restructuration centrée sur l'amélioration de ses activités minières et sur la vente de ses actifs les moins rentables. Cet effort se heurte toutefois à la chute des cours du cuivre, du charbon et du minerai de fer, qui lui fournissent l'essentiel de ses revenus. Les analystes s'attendent à ce que le groupe inscrive une charge comprise entre 1 et 5 milliards de dollars (881 millions et 4,4 milliards d'euros) en raison particulièrement de son coûteux projet de mine de fer au Brésil et de ses activités dans le charbon en Australie. Le projet Minas Rio, plus grand investissement étranger jamais réalisé au Brésil, est perturbé par les retards et les dépassements de coûts depuis qu'Anglo American l'a lancé en 2007-2008 pour environ 5,5 milliards de dollars. Le montant final de l'investissement devrait avoisiner 8,4 milliards de dollars alors que dans le même temps, le cours du minerai de fer a chuté, passant d'un pic de quasiment 200 dollars la tonne en 2011 à un peu plus de 60 dollars cette semaine. D'autres groupes miniers comme Glencore GLEN.L et BHP Billiton BLT.L devraient aussi annoncer prochainement des dépréciations, mais de moindre importance. (Silvia Antonioli; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant