Le Milan rechute

le
0
Le Milan rechute
Le Milan rechute

Passé totalement au travers de sa première mi-temps, le Milan n'est pas parvenu à se remettre sur la pelouse du Genoa. Ce sont bien les Rossoblu qui l'emportent grâce à un coup-franc dévié de Dzemaili (1-0). Une rencontre dont les Rossoneri devront vite tirer les enseignements avant de recevoir le Napoli, dimanche prochain.

Genoa CFC 1-0 AC Milan

But : Dzemaili (10e) pour le Genoa

Un maudit ballon dévié qui finit au fond des filets très tôt dans le match. Puis une expulsion assez sévère avant la pause. Deux coups du sort dont est incapable de se relever un Milan en pleine convalescence. Comme à Udine, mardi soir, un grain de sable dans l'engrenage et c'est toute la machine qui s'enraye. Le Genoa, qui a su provoquer sa réussite, en profite pour s'offrir le scalp des Rossoneri. Le malade milanais n'est en tout cas clairement pas arrivé au terme de sa guérison et il lui faudra être très solide pour ne pas rechuter la semaine prochaine face à un Napoli revigoré.

Coup franc dévié puis expulsion


C'est le Genoa qui entame le mieux la rencontre. Les hommes de Gasperini sont même proches de prendre rapidement l'avantage mais la minasse de Diego Capel sur coup franc fuit le cadre. En revanche, la tentative de Dzemaili, déviée par le mur milanais, est, elle, bien cadrée. Et impossible à arrêter pour Diego Lopez pris à contre-pied (1-0). 10 minutes de jeu et la défense rossonera a déjà craqué, pour la neuvième fois en six matchs. Les Milanais ont d'ailleurs bien du mal à réagir. Il faut ainsi attendre 20 minutes pour voir Bonaventura déclencher la première frappe du match côté rossonero. C'est au-dessus.

Bien trop peu pour un Milan totalement à côté de la plaque. Mario Balotelli met, lui, une demi-heure à se mettre en route. Et ce n'est pas un hasard si le Milan se montre enfin dangereux. Sans pour autant mettre à contribution le portier du Genoa Lamanna. Pis, le Milan se retrouve réduit à dix avant la pause. Sur une perte de balle horrible de Zapata, Romagnoli se met effectivement à la faute et récolte un second carton jaune - synonyme d'expulsion -, un poil sévère. De Jong est sacrifié pour Rodrigo Ely. Mi-temps catastrophique pour le Diavolo.

Réaction milanaise trop timide


Le Milan revient toutefois avec de bien meilleures intentions.…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant