Le Milan AC écrase le Torino

le
0
Le Milan AC écrase le Torino
Le Milan AC écrase le Torino

Face à une équipe du Torino déjà en vacances, le Milan AC a offert une prestation solide. A la clef, une victoire 3-0 avec, entre autres, un doublé du Pharaon El Shaarawy. Peut-être la der' d'Inzaghi à San Siro.

Milan AD 3-0 Torino

Buts : El Shaarawy (18e et 65e), Pazzini (57e) pour le Milan AC

Pippo Inzaghi fait les cent pas. Il le sait, lui qui a tant foulé la pelouse de San Siro : il risque fortement de ne plus revoir de sitôt l'enceinte milanaise. Pourtant, la légende italienne a décidé de gâcher sa (probable) dernière sur le banc rossenero. Exclu à la mi-temps, Inzaghi rejoint les tribunes d'un San Siro clairsemé et rempli par 4600 enfants invités par le club. Dans le mythique stade, l'ambiance est à l'image de la saison milanaise : triste et morose. Ce soir, la Curva Sud a décidé de faire la grève, et de déployer une banderole : "Est-ce qu'on prépare la campagne d'août, ou la campagne électorale ?", gentiment dirigée à Silvio Berlusconi. Du coup, l'ambiance ressemble plus à une garderie à l'heure du goûter qu'à celle d'un match de football. Et ce, malgré le large succès des Rossoneri face au Torino, 3-0.

Les Milanais aiment (trop) le rouge


Pour son dernier match de la saison à San Siro, le Milan montre rapidement de bonnes volontés. À la troisième minute, le gardien du Torino Padelli (déjà auteur d'une énorme erreur contre Empoli, il y'a deux semaines) relance très mal et offre une occasion aux Rossoneri. Couvert d'éloges dans la semaine par son entraineur, Honda - qui avait bien démarré la saison avant de ralentir - mène le jeu milanais. Mais c'est bien le Torino, qui s'offre les premiers frissons d'un match sans enjeu. Les Turinois, qui jouent sans leur meilleur buteur Fabio Quagliarella, viennent titiller Abbiati, préféré ce soir à Diego López.

Le réveil des Milanais ne se fait pas attendre. À la 18ème minute, Zaccardo envoie un centre parfaitement contrôlé par El Shaarawy qui conclut d'une belle frappe. Accompagné par Pazzini, capitaine d'un soir, El Shaarawy manque ensuite son face-à-face avec Padelli. Pourtant, lorsque tout va bien, les rouges et noirs se mettent en galère. Comme au match aller, le Milan AC va finir cette rencontre à dix…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant