Le microcrédit garde le cap dans la crise

le
0

Depuis sa fondation en 1989, l'Association pour le droit à l'initiative économique (Adie) a permis créer plus de 94.000 entreprises en accordant des prêts de quelques milliers d'euros à des chômeurs ou à des allocataires du RSA.

Le microcrédit ne connaît pas la crise. «Avec plus de 14.600 prêts accordés l'an passé, nous affichons des résultats exceptionnels, en hausse de 12 % par rapport à 2012 qui était elle-même en progression de 10 % par rapport à l'année précédente», s'est félicité Catherine Barbaroux, présidente de l'Association pour le droit à l'initiative économique (Adie) en ouvrant lundi matin, place de la République à Paris, la 10e Semaine du microcrédit.

Pour l'Adie, cette manifestation, qui coïncide avec son 25e anniversaire, est l'occasion de faire connaître au travers des 300 points d'information organisés jusqu'à vendredi dans plusieurs grandes villes de France, les multiples avantages du microcrédit. En aidant, les chômeurs, les allocatai...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant