Le Mexique ouvre son secteur pétrolier aux investisseurs privés

le
0
Le Parlement a réformé la Constitution pour en finir avec le monopole de la compagnie nationale Pemex.

Le Parlement mexicain a adopté jeudi une réforme constitutionnelle historique concernant le secteur énergétique qui permettra, pour la première fois depuis 1938, l'ouverture aux entreprises privées nationales ou internationales de l'exploitation pétrolière, gazière et au transport de l'électricité et du gaz. C'est à un tabou que s'attaque ainsi le président Enrique Pena Nieto, qui dirige le pays depuis un an et qui appartient au Parti révolutionnaire institutionnel (PRI), comme le père de la nationalisation des hydrocarbures, Lazaro Cardenas. Ce dernier avait à l'époque fait de l'expropriation des pétroliers étrangers une cause nationale, faisant appel à la population afin de réunir la somme nécessaire à l'indemnisation des compagnies.

Le tabou des concessions

Depuis, la société nationale Pemex est la seule autorisée à opérer sur le sol mexicai...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant