Le Mexique lance la procédure d'extradition d'"El Chapo" Guzman

le
0
    MEXICO, 11 janvier (Reuters) - Le Mexique a formellement 
entamé la procédure d'extradition vers les Etats-Unis du baron 
de la drogue Joaquin "El Chapo" Guzman, ont annoncé dimanche les 
services du procureur général. 
    Les Etats-Unis veulent juger le chef du cartel de Sinaloa,  
arrêté vendredi après une évasion spectaculaire en juillet et 
plusieurs mois de cavale, pour avoir fait entrer en contrebande 
plusieurs milliards de dollars de drogue sur le sol américain et 
pour être le commanditaire de plusieurs milliers d'assassinats 
au Mexique. 
    Des responsables mexicains ont indiqué que le gouvernement 
souhaitait qu'"El Chapo" soit extradé le plus rapidement 
possible, bien que ses avocats s'y opposent, de crainte 
notamment que sa fortune lui permette de corrompre des 
responsables pénitentiaires locaux et de s'évader une nouvelle 
fois. 
    Un sénateur de l'Etat de Sinaloa, membre de l'opposition, a 
par ailleurs déclaré dimanche que Joaquin Guzman avait failli 
échapper aux forces d'élite venus l'arrêter vendredi. 
    Selon Francisco Salvador Lopez Brito, le narcofriquant avait 
réussi à fuir la maison dans laquelle il était encerclé à la 
faveur d'un tunnel relié au système d'égouts de la ville -- un 
procédé qu'il avait utilisé pour s'évader de la prison de haute 
sécurité où il était détenu -- et n'a été arrêté que plusieurs 
heures plus tard en tentant de quitter la petite ville de Los 
Mochis en voiture. 
    "On peut dire qu'il a été capturé grâce à un coup de 
chance... Il était en train de prendre le large", a déclaré le 
sénateur. 
     
 
 (Frank Jack Daniel; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant