Le Mexique dit avoir failli reprendre Joaquin "El Chapo" Guzman

le
0

MEXICO, 17 octobre (Reuters) - Le baron de la drogue Joaquin "El Chapo" Guzman a échappé de peu récemment aux forces de sécurité qui le traquent dans le nord-ouest du Mexique et il s'est blessé à une jambe et au visage, a annoncé vendredi le gouvernement mexicain. Joaquin Guzman, chef du cartel de Sinaloa, s'est évadé en juillet d'une prison de haute sécurité dans le centre du Mexique via un tunnel long de plus d'un kilomètre spécialement creusé jusqu'à sa cellule. Dans un communiqué, le gouvernement mexicain précise que les recherches se sont concentrées ces dernières semaines dans le nord-ouest du pays, non loin de l'Etat de Sinaloa dont "El Chapo" est originaire. "En conséquence de ces initiatives, et pour éviter d'être capturé, le fugitif s'est engagé ces derniers jours dans une retraite précipitée, qui, selon les informations que nous avons reçues, lui a valu des blessures à une jambe et au visage", dit le gouvernement dans son communiqué. "Il est important de souligner que ces blessures ne sont pas la conséquence d'un affrontement direct", ajoute le gouvernement sans plus de précisions. (Gabriel Stargardter et Tomas Sarmiento; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant