Le meurtrier présumé d'une joggeuse devant les assises de l'Essonne

le
0
Manuel da Cruz, un récidiviste, est soupçonné d'avoir violé et tué Marie-Christine Hodeau dans la forêt de Fontainebleau en 2009.

«Je vous appelle car j'ai été enlevée.» Tels sont les premiers mots de Marie-Christine Hodeau, 42 ans, lorsqu'elle prévient la police par téléphone, en ce matin du 28 septembre 2009. L'assistante maternelle vient tout juste d'être kidnappée par un homme muni d'un couteau, alors qu'elle faisait son jogging à Milly-la-Forêt, près de Fontainebleau (Essonne). Elle se trouve dans le coffre d'une voiture mais est parvenue à composer, à l'aide de son téléphone portable, le 17. La conversation avec les gendarmes est toutefois coupée au bout de deux minutes et dix-sept secondes : son ravisseur l'a entendue et a arrêté le véhicule. Deux jours plus tard, son corps est retrouvé à quelques kilomètres de là, sous des branchages, près de Boissy-aux-Cailles (Seine-et-Marne). Elle a été violée puis étranglée.

Christine Hodeau.
Christine Hodeau.

Entre-temps, son meurtrier présumé, Manuel (Ribeiro Alves) da Cruz, a avoué et a été confondu par son ADN. C'est lui qui a révé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant