Le meurtrier présumé d'Anne-Lorraine Schmitt devant ses juges

le
0
Thierry Devé-Oglou comparaît depuis ce lundi devant les assises du Val-d'Oise. Le 25 novembre 2007, il avait tenté de violer et poignardé la jeune étudiante. Avec une vidéo iTélé.

On se souvient de son nom -Anne-Lorraine Schmitt- de son visage aussi -jovial et radieux- et enfin de son caractère décrit comme enjoué et plein d'entrain. L'image de cette jeune femme de 23 ans, incarnant le parcours d'une étudiante exemplaire, s'est imposée durablement dans l'opinion publique. Trois ans après les faits, l'affaire dite du RER D s'associe toujours à l'identité de la victime, éclipsant celle de son tueur présumé.

Thierry Devé-Oglou: c'est pourtant ce nom qui résonne depuis lundi matin dans la salle des assises de Pontoise (Val-d'Oise), où se déroule jusqu'à mercredi le procès du meurtrier présumé d'Anne-Lorraine Schmitt. Après avoir tenté de violer la jeune femme, cet homme d'une quarantaine d'années est accusé de l'avoir tuée à l'arme blanche le 25 novembre 2007 dans une rame du RER D entre Paris et Creil.

Récidive

Dès les premières heures d'audience, quelques éléments de la personnalité de l'accusé vont être livrés et permettre un

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant