Le meurtrier de l'"American Sniper" Kyle schizophrène - expert

le
0

AUSTIN, Texas, 20 février (Reuters) - L'homme jugé pour le meurtre de l'ancien tireur d'élite des Navy Seals Chris Kyle, dont la vie a inspiré le film "American Sniper" de Clint Eastwood, souffrait de schizophrénie paranoïde au moment des faits, a déclaré jeudi un psychiatre devant le tribunal texan qui juge Eddie Ray Routh depuis le 11 février. Agé de 27 ans, le prévenu est accusé d'avoir abattu Chris Kyle, dont l'autobiographie à succès est devenu un film en lice pour les Oscars, et son ami Chad Littlefield sur un stand de tir situé non loin de Fort Worth en février 2013. Le Dr Mitchell Dunn, qui a passé plus de six heures à s'entretenir avec Routh et était appelé par la défense, a déclaré que le meurtrier était persuadé que Kyle et Littlefield s'apprêtaient à le tuer, selon le Dallas Morning News. "Il pensait qu'il allait mourir s'il ne prenait pas les choses en main et les tuait en premier", a certifié l'expert. Selon lui, Eddie Ray Routh était également convaincu que les deux hommes étaient des cannibales. Cet ancien Marine passé par l'Irak et Haïti avait été hospitalisé plusieurs fois et diagnostiqué comme psychotique, ont souligné ses avocats qui cherchent à obtenir un non-lieu en plaidant la démence de leur client. Les procureurs estiment au contraire qu'Eddie Ray Routh savait très bien ce qu'il faisait quand il a tiré plusieurs fois mortellement sur Kyle et Littlefield avant de fuir les lieux à bord du pickup de Kyle. Ils réclament une peine de réclusion à perpétuité. (Jon Herskovitz; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant