Le Metropolitan Opera de NY cible d'un rite funéraire extravagant

le
0
 (Actualisé avec identification de la substance, contexte) 
    NEW YORK, 30 octobre (Reuters) - Le Metropolitan Opera de 
New York a annulé la représentation samedi après-midi de l'opéra 
de Rossini "Guillaume Tell" pendant le deuxième entracte, après 
qu'un des spectateurs a répandu une poudre dans la fosse 
d'orchestre, identifiée ensuite par la police comme les cendres 
d'un proche. 
    Des témoins ont entendu un homme dire qu'il était allé à 
l'opéra pour disperser les cendres d'un ami et mentor en matière 
d'art lyrique. 
    "Un individu en visite dans la ville (...) a indiqué qu'il 
était là pour disperser les cendres d'un ami, son mentor dans 
l'opéra, pendant la représentation", a annoncé John Miller, 
commissaire adjoint des services de renseignement et 
antiterroristes, à des journalistes réunis au Lincoln Center.  
    Le Met a également annulé la représentation prévue samedi 
soir de "L'Italiana in Algeri", du même compositeur, dans 
l'attente des résultats de l'enquête de police.  
    La substance n'a causé aucune réaction ni blessure, mais 
l'opéra a été évacué et la police de New York dépêchée sur place 
pour faire la lumière sur l'incident, a précisé la policière 
Tiffany Phillips. 
    Le suspect, un homme qui n'a pas pu être identifié, est en 
fuite, aucune arrestation n'a été faite, a-t-elle poursuivi. 
    Le Met a été dans le passé le théâtre d'autres incidents 
insolites. En 1998, un spectateur est mort en tombant des 
derniers balcons pendant l'entracte d'une représentation de 
Macbeth. 
     
 
 
 
 (Frank McGurty et Chris Michaud avec Steve Gorman à Los 
Angeles; Julie Carriat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant