Le métier de statisticien sera le plus «sexy» de la décennie

le
0
La Toile et les moteurs de recherche sont d'extraordinaires pourvoyeurs d'informations et de statistiques. Le tout est de savoir s'en servir.

Les Bourses et spécialement Wall Street sont rythmées par la publication des indicateurs économiques de fréquence mensuelle. Ce rituel va-t-il disparaître lorsque ces mêmes chiffres seront renouvelés quotidiennement ? Ainsi Google a-t-il développé un indice des prix, le Google Price Index, dont l'intitulé est calqué sur le Consumer Price Index américain. Sauf que le GPI sera établi chaque jour, alors que le CPI est calculé par le Bureau of Labor Statistics mensuellement et connu avec quinze jours de retard.

Le GPI reste encore dans sa phase expérimentale, a expliqué la semaine dernière Hal Varian, le chef économiste de Google, à la conférence de la National Association of Business Economists à Denver. La méthode repose sur la collecte des prix des produits achetés en ligne. Certes la gamme en est moins large que celle «du panier de la ménagère» dans le monde réel. Les dépenses liées au logement y sont moins bien représentées. Elles ne couvrent que 18 1/4 /p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant