Le méthane, du gaz directement produit à la ferme

le
0
(Commodesk) L'explosion d'une porcherie dans l'Iowa, entrainant la mort de 1500 porcelets, a été attribuée au dégagement de gaz. Ces éleveurs américains nourrissaient leurs animaux avec un résidu de grains distillés, riche en éthanol.

La nouvelle ne surprend pas les spécialiste des silos à grains, qui connaissent le risque d'explosion des graines fermentées, ni les éleveurs français qui récupèrent le lisier dans plusieurs régions pour produire du méthane. L'Inra a récemment étudié la rentabilité de ce dernier processus, et estimé que le transport des effluents s'équilibre économiquement jusqu'à une distance de 87 km.

L'association Solagro, à Toulouse, parmi d'autres, a étudié des systèmes de digesteurs, aptes à transformer en gaz de chauffage les déjections porcines. Une tonne de lisier donne 15 m3 de biogaz, mais le produit est corrosif, toxique, et? explosif.

En Champagne, une centrale électrique qui fabrique 340.00 m3 de méthane avec la contribution de 10.000 porcs, fonctionne depuis un an à Dampierre.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant